ARTS & ECONOMIE

L’Art faber rassemble sous un terme fédérateur les œuvres d’art représentant les mondes économiques.

Depuis l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui, des artistes, y compris de premier plan, nourrissent cet Art faber,  et leurs nombreuses créations attestent de son ampleur.
Pourtant, ce patrimoine "art et économie" reste méconnu. Et comme le relevait Umberto Eco, l’un de nos soutiens pionniers, l’Art faber est « trop beau et trop puissant pour rester si peu célébré ». 

Cette thématique des représentations artistiques des mondes économiques n’a, en effet, à ce jour, jamais été conceptualisée ni promue dans sa globalité. C’est là notre projet.

••• HOMERE • VIRGILE • ALBRECHT DÜRER • PETER BRUEGHEL l’ANCIEN • JAN VAN EYCK • JEAN FOUQUET • LE NAIN • DIEGO VELASQUEZ • JOHANNES VERMEER • CANALETTO • FRANCESCO GUARDI • BERNARD DE MANDEVILLE • WILLIAM BLAKE • JOSEPH WRIGHT OF DERBY • PEHR HILLESTRÖM • JOSEPH VERNET • WILLIAM TURNER • VICTOR HUGO • JEAN-FRANCOIS MILLET • CHARLES DICKENS • FRANZ LISZT • HEINRICH HEINE • GERARD DE NERVAL • CARL Wilhelm HÜBNER • STENDHAL • ROSA BONHEUR • GUSTAV FREYTAG • WALT WHITMAN • FRANCOIS BONHOMME • SELMA LAGERLOF • GUSTAVE COURBET • GERHART HAUPTMANN • JACQUES OFFENBACH • CHARLES BAUDELAIRE • HECTOR BERLIOZ • GUSTAVE FLAUBERT • CLAUDE MONET • LORD BYRON • CONSTANTIN MEUNIER • DAVID OCTAVIUS HILL & ROBERT ADAMSON • GUSTAVE CAILLEBOTTE • PAUL VERLAINE • ARTHUR RIMBAUD • NADAR • AUGUSTE HIPPOLYTE COLLARD • EDOUARD BALDUS • MAXIME DU CAMP • FELIX THIOLLIER • HARRIET BEECHER STOWE • EUGENE ATGET • ARTHUR HONEGGER • VINCENT VAN GOGH • JACOB RIIS • KATHE KOLLWITZ • EMILE VERHAEREN • LES FRERES LUMIERE • REBECCA HARDING DAVIS • VERDI • GUY DE MAUPASSANT • PAUL FRIEDRICH MEYERHEIM • HONORE DE BALZAC • ADOLPH VON MENZEL • EMILE ZOLA••• HOMERE • VIRGILE • ALBRECHT DÜRER • PETER BRUEGHEL l’ANCIEN • JAN VAN EYCK • JEAN FOUQUET • LE NAIN • DIEGO VELASQUEZ • JOHANNES VERMEER • CANALETTO • FRANCESCO GUARDI • BERNARD DE MANDEVILLE • WILLIAM BLAKE • JOSEPH WRIGHT OF DERBY • PEHR HILLESTRÖM • JOSEPH VERNET • WILLIAM TURNER • VICTOR HUGO • JEAN-FRANCOIS MILLET • CHARLES DICKENS • FRANZ LISZT • HEINRICH HEINE • GERARD DE NERVAL • CARL Wilhelm HÜBNER • STENDHAL • ROSA BONHEUR • GUSTAV FREYTAG • WALT WHITMAN • FRANCOIS BONHOMME • SELMA LAGERLOF • GUSTAVE COURBET • GERHART HAUPTMANN • JACQUES OFFENBACH • CHARLES BAUDELAIRE • HECTOR BERLIOZ • GUSTAVE FLAUBERT • CLAUDE MONET • LORD BYRON • CONSTANTIN MEUNIER • DAVID OCTAVIUS HILL & ROBERT ADAMSON • GUSTAVE CAILLEBOTTE • PAUL VERLAINE • ARTHUR RIMBAUD • NADAR • AUGUSTE HIPPOLYTE COLLARD • EDOUARD BALDUS • MAXIME DU CAMP • FELIX THIOLLIER • HARRIET BEECHER STOWE • EUGENE ATGET • ARTHUR HONEGGER • VINCENT VAN GOGH • JACOB RIIS • KATHE KOLLWITZ • EMILE VERHAEREN • LES FRERES LUMIERE • REBECCA HARDING DAVIS • VERDI • GUY DE MAUPASSANT • PAUL FRIEDRICH MEYERHEIM • HONORE DE BALZAC • ADOLPH VON MENZEL • EMILE ZOLA
• JULES ADLER • GEORGE SAND • LÉON TOLSTOÏ • MAX LIEBERMANN • GEORGES BIZET • THOMAS MANN • CAMILLE LEMONNIER • CLEMENS BRENTANO • EDVARD MUNCH • PABLO PICASSO • GEORGES BRAQUE • OTTO DIX • GEORGE GROSZ • CARL GROSSBERG • MARCEL DUCHAMP • SERGUEI PROKOFIEV • GIACOMO BALLA • UMBERTO BOCCIONI • GUILLAUME APOLLINAIRE • ERIK SATI • MARCEL PROUST • CARL SANDBURG • FRANCIS PICABIA • PAUL VALERY • BLAISE CENDRARS • FRITZ LANG • KAREL CAPEK • THEODORE DREISER • DALI • UPTON SINCLAIR • EMIL OTTO HOPPE • ALEXANDRE MOSSOLOV • ADOLPH BOLM • ERIK REGER • ALEXANDRE RODTCHENKO • SINCLAIR LEWIS • AUGUST SANDER • GERD ARNTZ • FRANZ MASEREEL • CELINE • LEWIS HINE • FRANÇOIS KOLLAR • ROBERT DELAUNAY • GERMAINE KRULL• DIEGO RIVERA • FERNAND LÉGER • CHARLIE CHAPLIN • ORSON WELLES • WALKER EVANS • DOROTHEA LANGE • BERENICE ABBOTT • CHARLES SHEELER • GEORGIA O’KEEFFE • FRANK O’HARA • BLAISE CENDRARS • GEORGE OPPEN • JAMES WRIGHT • PAUL ELUARD • JAMES DICKEY • JAMES JOYCE • HENRI CARTIER BRESSON • JOHN STEINBECK • JOHN DOS PASSOS • EDWARDS HOPPER • RENE CLAIR • AYN RAND • HANS FALLADA • ERICH KASTNER • PEARL BUCK • PABLO NERUDA • L-S LOWRY• JULES ADLER • GEORGE SAND • LÉON TOLSTOÏ • MAX LIEBERMANN • GEORGES BIZET • THOMAS MANN • CAMILLE LEMONNIER • CLEMENS BRENTANO • EDVARD MUNCH • PABLO PICASSO • GEORGES BRAQUE • OTTO DIX • GEORGE GROSZ • CARL GROSSBERG • MARCEL DUCHAMP • SERGUEI PROKOFIEV • GIACOMO BALLA • UMBERTO BOCCIONI • GUILLAUME APOLLINAIRE • ERIK SATI • MARCEL PROUST • CARL SANDBURG • FRANCIS PICABIA • PAUL VALERY • BLAISE CENDRARS • FRITZ LANG • KAREL CAPEK • THEODORE DREISER • DALI • UPTON SINCLAIR • EMIL OTTO HOPPE • ALEXANDRE MOSSOLOV • ADOLPH BOLM • ERIK REGER • ALEXANDRE RODTCHENKO • SINCLAIR LEWIS • AUGUST SANDER • GERD ARNTZ • FRANZ MASEREEL • CELINE • LEWIS HINE • FRANÇOIS KOLLAR • ROBERT DELAUNAY • GERMAINE KRULL• DIEGO RIVERA • FERNAND LÉGER • CHARLIE CHAPLIN • ORSON WELLES • WALKER EVANS • DOROTHEA LANGE • BERENICE ABBOTT • CHARLES SHEELER • GEORGIA O’KEEFFE • FRANK O’HARA • BLAISE CENDRARS • GEORGE OPPEN • JAMES WRIGHT • PAUL ELUARD • JAMES DICKEY • JAMES JOYCE • HENRI CARTIER BRESSON • JOHN STEINBECK • JOHN DOS PASSOS • EDWARDS HOPPER • RENE CLAIR • AYN RAND • HANS FALLADA • ERICH KASTNER • PEARL BUCK • PABLO NERUDA • L-S LOWRY
• RAYMOND ROCHETTE • MAX VON DER GRUN • HILLA ET BERND BECHER • ELSA TRIOLET • HENRICH BOLL • ROY LICHTENSTEIN • ANDY WARHOL • BARBARA KRUGER • CLAES OLDENBURG • SIGMAR POLKE • IRVING PENN • GERHARD RICHTER • ARMAN • CESAR • JACQUES TATI • ERWIN BLUMENFELD • THOMAS BYRLE • HELMUT NEWTON • DUANE HANSON • ANNIE ERNAUX • KEN LOACH • JACQUES PREVERT • CHRIS KILLIP • STÉPHANE COUTURIER • LIU BOLIN • MICHEL ONFRAY • MARGARET ATWOOD • BORIS VIAN • JOSEPH KOUDELKA • DAVID LODGE • ANDREAS GURSKY • MICHEL HOUELLEBECQ • ANNA FOX • LARS TUNBJORK • YANN ARTHUS-BERTRAND • MARTIN SCORSESE • FRANCIS PONGE • AMELIE NOTHOMB • MICHEL FUGAIN • DAVID GOLDBLATT • EDDY MITCHELL • AI WEIWEI • SEBASTAO SALGADO • DAVID LACHAPELLE • EDWARD BURTYNSKY • DELPHINE DE VIGAN • JEAN-JACQUES GOLDMAN • ELFRIEDE JENECKE • P-P. PASOLINI • SYLVIE FLEURY • YVES MARCHAND & ROMAIN MEFFRE • LES FRERES DARDENNE • MAYLIS DE KERANGAL • ALAIN DAMASIO • MICHELE BORZONI • COSTA GAVRAS • DAFT PUNK • DAMIEN HIRST • ORELSAN •JEFF KOONS • BANSKY • RAYMOND ROCHETTE • MAX VON DER GRUN • HILLA ET BERND BECHER • ELSA TRIOLET • HENRICH BOLL • ROY LICHTENSTEIN • ANDY WARHOL • BARBARA KRUGER • CLAES OLDENBURG • SIGMAR POLKE • IRVING PENN • GERHARD RICHTER • ARMAN • CESAR • JACQUES TATI • ERWIN BLUMENFELD • THOMAS BYRLE • HELMUT NEWTON • DUANE HANSON • ANNIE ERNAUX • KEN LOACH • JACQUES PREVERT • CHRIS KILLIP • STÉPHANE COUTURIER • LIU BOLIN • MICHEL ONFRAY • MARGARET ATWOOD • BORIS VIAN • JOSEPH KOUDELKA • DAVID LODGE • ANDREAS GURSKY • MICHEL HOUELLEBECQ • ANNA FOX • LARS TUNBJORK • YANN ARTHUS-BERTRAND • MARTIN SCORSESE • FRANCIS PONGE • AMELIE NOTHOMB • MICHEL FUGAIN • DAVID GOLDBLATT • EDDY MITCHELL • AI WEIWEI • SEBASTAO SALGADO • DAVID LACHAPELLE • EDWARD BURTYNSKY • DELPHINE DE VIGAN • JEAN-JACQUES GOLDMAN • ELFRIEDE JENECKE • P-P. PASOLINI • SYLVIE FLEURY • YVES MARCHAND & ROMAIN MEFFRE • LES FRERES DARDENNE • MAYLIS DE KERANGAL • ALAIN DAMASIO • MICHELE BORZONI • COSTA GAVRAS • DAFT PUNK • DAMIEN HIRST • ORELSAN •JEFF KOONS • BANSKY

QU’EST-CE QUE L’ART FABER ?

Sous ce terme sont  donc regroupées les œuvres d’art ayant pour thème principal ou secondaire le travail, l’entreprise et, plus largement, la vie  économique. 
Sont ainsi concernés les secteurs  primaire, secondaire et tertiaire (agricoles, commerciaux, industriels et services). Ils sont  évoqués à travers leurs paysages, leurs architectures, leurs acteurs économiques avec leurs activités et crises, ainsi que les services et produits fabriqués.
Par ailleurs, l’Art faber mobilise toutes les formes d’expression artistique, et notamment :  la littérature, les beaux-arts, la musique, la photographie, le cinéma, la bande-dessinée, le spectacle vivant…

Qu' elles soient laudatives ou dénonciatrices, figuratives ou abstraites, réalistes ou dystopiques, toutes ces créations représentant les mondes économiques trouvent pleinement leur place dans ce projet de promotion de l’Art faber.

QUELLE EST L’ORIGINE DU TERME
« ART FABER » ?

Non sans malice, le philosophe Michel Serres aimait remarquer : « Avec la formule “les œuvres d’art représentant le travail, l’entreprise et plus globalement les mondes économiques”, on fera fuir la moitié du public et endormira l'autre moitié ! ». Art et gestion, littérature et industrie ou cinéma et travail existent pourtant bien.

Pour lever cette objection, le terme d’« Art faber » a été créé. Il est compréhensible dans de nombreuses langues et exprime le cœur des mondes économiques : le « productif ». De plus, il renvoie au concept philosophique et anthropologique d’Homo faber, défendu notamment par le philosophe et Prix Nobel Henri Bergson qui en affirme la centralité dans l’histoire humaine.

L’expression « Art faber » a été adoptée en 2018 par un collectif international de personnalités issues des scènes artistiques et économiques, sous la direction de Cloé Pitiot, conservatrice au Centre Pompidou - Paris. Ce terme a été ensuite rendu public le 1er Mai 2019, à l'occasion du centenaire de l’O.I.T (Organisation internationale des Nations-Unies pour le Travail)  au cours d’une cérémonie dans l’atelier d’Edouard Manet, peintre de référence en Art faber, près de la gare St Lazare, haut lieu de l’Art faber.

POURQUOI S’INTÉRESSER À L’ART FABER ?

Loin d’être anecdotique, l’Art faber peut et, plus encore, doit nous intéresser. Ses œuvres recèlent de puissantes portées artistiques et sociétales.

  • Des enjeux artistiques : La promotion de l’Art faber apporte une nouvelle lecture des arts, à travers le prisme de l’économique, et révèle des  expressions esthétiques audacieuses ainsi que de nouveaux vocabulaires, styles ou formes…

       « La tension dramatique d’une cheminée d’usine bien peinte ne pourrait-elle pas émouvoir plus profondément encore que L’Incendie du Borgo ou La Bataille de Constantin de Raphaël ? » écrivait l'une des grandes figures expressionnistes,  Ludwig Meidner en 1912.

Les mondes d' Homo faber continuent à inspirer la création contemporaine, offrant aux artistes une palette de sujets en renouveau perpétuel.

  • Des enjeux sociétaux : L’Art faber est d'abord stratégique, traitant d’une dimension majeure de nos existences et de notre civilisation, comme l' écrivait Henri Bergson :

« Si nous pouvions nous dépouiller de tout orgueil, si, pour définir notre espèce, nous nous en tenions strictement à ce que l'histoire et la préhistoire nous présentent comme la caractéristique constante de l'homme et de l'intelligence, nous ne dirions peut-être pas Homo sapiens, mais Homo faber » in L'Evolution créatrice

Par ailleurs les oeuvres de l'Art faber, non seulement racontent ces mondes économiques, parfois au-delà de ce que savent en dire les experts,  mais aussi les façonnent. 
Elles savent en effet influencer nos comportements de consommateurs, d'employés, de dirigeants économiques ou encore de citoyens, en nourrissant notre imaginaire social. Elles peuvent aussi, comme l' atteste l'histoire, générer de nouvelles lois sociales, orienter les comportements d’entreprises, et même mener à des révoltes…
 

QUALIFIER UNE ŒUVRE D’ART FABER ?

Certains s’étonneront peut-être de nous voir classer des œuvres dans le champ de l’Art faber, souvent a posteriori et parfois en l' absence d' intention explicite de leurs auteurs.

Pourtant c’est là une grande tradition des arts et des lettres.

« L’œuvre d’art est un message fondamentalement ambigu, une pluralité de signifiés qui coexistent en un seul signifiant […] Toute œuvre d’art alors même qu’elle est une forme achevée et close dans sa perfection d’organisme exactement calibré, est ouverte au moins en ce qu’elle peut être interprétée de différentes façons, sans que son irréductible singularité soit altérée. Jouir d’une œuvre d’art revient à en donner une interprétation, une exécution, à la faire revivre dans une perspective originale» affirmait Umberto Eco dans L’Œuvre ouverte. 

Par ailleurs, estampiller un tableau, une sculpture, un roman, un poème ou encore un film « Art faber » n’exclut pas, bien entendu, d’autres classifications.

 

LA PROMOTION DE L’ART FABER

Notre ambition est d'identifier, regrouper, analyser et valoriser le patrimoine ancien et contemporain de l’Art faber . 

Ce projet soutenu par l'UNESCO  et animé par le Collectif de l' Art faber, est porté par le Lab. Arts, Economies & Droit de l'université Paris Panthéon Assas (dans la tradition de son engagement ancien sur ce sujet),  avec ses partenaires internationaux.

La promotion de l' Art faber se déploie notamment avec la publication d’ouvrages anthologiques et thématiques, avec des conférences, des enseignements et des manifestations internationales. Ces ouvrages sont édités principalement par Actes Sud, Beaux-Arts Magazine et Opus Art faber. ( cf la rubrique actualités sur ce site:  https://www.artfaber.org/fr/publications )

Ce projet de promotion de l' Art faber est bien entendu ouvert à tous les créateurs et experts intéressés par cette thématique.

Son lancement a eu lieu le 27 Juillet 2021 à New York à l' occasion d'un anniversaire si faberien ...

Timbre Art faber © Salomé E. Macquet

Discours de lancement de la promotion de l'Art faber- 27.07.2021

« Le 1er Mai 2019, à l' occasion du centenaire de l' Organisation Internationale du travail / ONU, une institution dont nous partageons les valeurs tripartites, le souci de dialogue social et d'un travail décent, nous avons tous signé le Manifeste de l'Art faber. C'était en un lieu des plus emblématiques de l'Art faber: l'atelier du peintre Manet, prés de la  fameuse Gare St Lazare à Paris. Nous y avions pris l'engagement de lancer un mouvement de promotion de ces oeuvres qui ont pour thème les mondes économiques, rassemblées  désormais sous la bannière commune de l'Art faber.

Le moment est venu. 

Aujourd'hui, Il y a 155 ans Homo faber, audacieux et industrieux, réalisa, ici aux Etats-Unis, le 27 juillet 1866, ce que l’écrivain Stefan Zweig qualifiera de «très riche heure de l’Humanité» : la première liaison télégraphique transocéanique. 
Cette prouesse technique, inaugurée par les télégrammes de la reine Victoria et du président des États-Unis, va aussi inspirer les belles pages de l’Art faber. Elle sera célébrée par de nombreux artistes dont  encore S. Zweig, dans son émouvant récit, Le premier mot qui traversa l’océan, mais aussi par un autre écrivain de renom, Hans Christian Andersen, avec l’un de ses contes les plus étonnants, Le grand serpent de mer.

Nous ne pouvions donc que nous placer sous les auspices de ce 27 juillet doublement fabérien, incroyablement inventif et richement artistique. Avec le projet de promotion de l’Art faber, c’est, en effet aussi, un peu cela dont il s’agit : établir un lien inédit entre deux continents, celui des arts et de l’économie, initier la transmission de nouveaux savoirs, et relier les êtres humains ! » 

Extrait du Discours de Lancement de la promotion de l' Art faber 27/7/2021 N-Y